Coaching voix téléphone

Coaching voix téléphone

Le téléphone est une épreuve ?
Le timbre de votre voix trahit votre propos ?


Jouez-en !

Vous l’avez si souvent entendu : « Je ne vous voyais pas comme ça », « Ta voix ne te ressemble pas ».
Vous voudriez bien en changer… L’honnêteté m’oblige à vous le dire : vous ne pouvez pas.


Cette voix est la vôtre.
Elle résulte d’une interaction subtile entre votre anatomie et votre psychisme.
Mais en apprenant à en jouer, vous pouvez l’assumer et même... l’aimer !

Selon certaines études, la communication est à 55 % visuelle (le langage corporel), 38 % vocale (la voix donc) et 7 % verbale (le contenu). Ainsi, nous sommes censés n’être en possession que de 45 % de nos moyens au téléphone !
Pensant que l’image n’est pas là, on se focalise sur la voix. On se trompe de priorité.


Car c’est occulter une dimension qui est absente en face à face : la proximité !
Elle fait de l’appel téléphonique une communication « à part », dans tous les sens du terme.

Un média de communication spécifique.


Un appel est un moment d’intimité
C’est un moment privilégié avec l’interlocuteur. Vous parlez à l’oreille de la personne.
Un sourire est important mais il ne suffit pas : votre corps tout entier doit être présent dans cette prise de parole d’un autre ordre.

Votre posture, corporelle et psychique, est déterminante. 


La voix véhicule les émotions.

Et c'est votre plus grand atout.

C'est par l'émotion que passe un message. C'est elle que l'on doit entendre dans votre voix.


En vous recentrant sur votre message et sur vos émotions, vous allez vous réconcilier avec votre voix. 

Le téléphone est une épreuve ?
Le timbre de votre voix trahit votre propos ?


Jouez-en !

Vous l’avez si souvent entendu :

« Je ne vous voyais pas comme ça »

« Ta voix ne te ressemble pas ».
Vous voudriez bien en changer…

L’honnêteté m’oblige à vous le dire : vous ne pouvez pas.


Cette voix est la vôtre.
Elle résulte d’une interaction subtile entre votre anatomie et votre psychisme.
Mais en apprenant à en jouer, vous pouvez l’assumer et même... l’aimer !

Selon certaines études, la communication est à 55 % visuelle (le langage corporel), 38 % vocale (la voix donc) et 7 % verbale (le contenu). Ainsi, nous sommes censés n’être en possession que de 45 % de nos moyens au téléphone !
Pensant que l’image n’est pas là, on se focalise sur la voix. On se trompe de priorité.


Car c’est occulter une dimension qui est absente en face à face : la proximité !
Elle fait de l’appel téléphonique une communication « à part », dans tous les sens du terme.

Un média de communication spécifique.


Un appel est un moment d’intimité
C’est un moment privilégié avec l’interlocuteur. Vous parlez à l’oreille de la personne.
Un sourire est important mais il ne suffit pas : votre corps tout entier doit être présent dans cette prise de parole d’un autre ordre.

Votre posture, corporelle et psychique, est déterminante. 


La voix véhicule les émotions.

Et c'est votre plus grand atout.

C'est par l'émotion que passe un message. C'est elle que l'on doit entendre dans votre voix.


En vous recentrant sur votre message et sur vos émotions, vous allez vous réconcilier avec votre voix. 

Le téléphone est une épreuve ?
Le timbre de votre voix trahit votre propos ?


Jouez-en !


Vous l’avez si souvent entendu : « Je ne vous voyais pas comme ça », « Ta voix ne te ressemble pas ».
Vous voudriez bien en changer… L’honnêteté m’oblige à vous le dire : vous ne pouvez pas.


Cette voix est la vôtre.
Elle résulte d’une interaction subtile entre votre anatomie et votre psychisme.
Mais en apprenant à en jouer, vous pouvez l’assumer et même... l’aimer !

Selon certaines études, la communication est à 55 % visuelle (le langage corporel), 38 % vocale (la voix donc) et 7 % verbale (le contenu). Ainsi, nous sommes censés n’être en possession que de 45 % de nos moyens au téléphone !
Pensant que l’image n’est pas là, on se focalise sur la voix. On se trompe de priorité.


Car c’est occulter une dimension qui est absente en face à face : la proximité !
Elle fait de l’appel téléphonique une communication « à part », dans tous les sens du terme.

Un média de communication spécifique.


Un appel est un moment d’intimité
C’est un moment privilégié avec l’interlocuteur. Vous parlez à l’oreille de la personne.
Un sourire est important mais il ne suffit pas : votre corps tout entier doit être présent dans cette prise de parole d’un autre ordre.

Votre posture, corporelle et psychique, est déterminante. 


La voix véhicule les émotions.

Et c'est votre plus grand atout.

C'est par l'émotion que passe un message. C'est elle que l'on doit entendre dans votre voix.


En vous recentrant sur votre message et sur vos émotions, vous allez vous réconcilier avec votre voix. 

J’écoute votre demande et je détermine vos besoins.

Le travail sur sa voix fait partie du développement personnel à part entière : il faut un certain courage pour accepter cette remise en question qui induit, quelquefois, un changement de l’image de soi.

 
Je vous apprends à poser votre voix pour mieux maîtriser votre émission vocale.
Ce travail implique d’écouter vos sensations et de prendre conscience de votre corps.

 

Nous basons notre travail sur les techniques issues du théâtre  et du chant ainsi que sur mon expérience de l’accueil téléphonique de public difficile.


Les exercices sont adaptés à la problématique de chaque personne mais tous les aspects d’une communication téléphonique sont abordés :

La respiration
La détente
La posture
Les modulations
L’articulation
Le débit
Les tics de langage

En découvrant les possibilités de votre voix, vous reprenez confiance en elle… et en vous !

Les modalités de notre rencontre

 

Coaching individuel à votre rythme

Par session de 3 heures.

 

    Établie à Avranches, je me déplace

    dans toute la France

Les tarifs

Particuliers
La séance de 3 heures : 180 euros

Entreprises
Contactez-moi pour un devis élaboré en fonction

de vos besoins

Coaching voix

téléphone